Un médecin des Lumières : Michel Darluc, naturaliste provençal PDF, EPUB

Kempton, F.E, Origine et développement du pycnidium.


ISBN: 2753514658.

Nom des pages: 232.

Télécharger Un médecin des Lumières : Michel Darluc, naturaliste provençal gratuitement. Livres disponibles dans ces formats pdf, epub, ebook, mobi.

En suivant le parcours biographique et en analysant les publications de Michel Darluc, ce livre dessine le portrait d’un médecin provençal du XVIIIe siècle. Né en 1717 à Grimaud, près de Saint-Tropez, mort à Aix en 1783, il n’aurait sans doute pas retenu l’attention s’il n’était l’auteur d’une monumentale Histoire naturelle de la Provence. Cet ouvrage reflète bien les goûts de l’homme cultivé du siècle des Lumières. Il ne traite pas seulement des plantes, son domaine professionnel puisqu’il était Professeur de botanique à l’université d’Aix, mais aussi des animaux, surtout des oiseaux, et des minéraux et fossiles. Mais ce qui fait l’originalité de son Histoire naturelle, c’est la place importante accordée à l’homme, ses moeurs, ses pratiques agricoles, sa manière d’exploiter les mines, sa santé. Les descriptions contenues dans les trois volumes reposent sur l’observation directe de l’ensemble du territoire provençal que Darluc a pris la peine de visiter pour rédiger son ouvrage. En résulte un tableau très vivant et riche de renseignements de la Provence du XVIIIe siècle. Les nombreuses publications médicales de Michel Darluc sur des sujets variés du traitement de la rage aux rapports sur diverses épidémies, selon une conception néo-hippocratique de la médecine, donnent une place importante à l’influence du milieu sur la santé et révèlent des préoccupations hygiéniques et même prophylactiques, comme la promotion de l’inoculation contre la variole. En confrontant les sources d’ordre biographique et ses écrits à la fois médicaux et naturalistes, on a tenté de replacer ce médecin botaniste provençal dans la communauté savante du siècle des Lumières.

Parasite sur des espèces non identifiées de Podocarpus au Brésil. De l’éclat des corbeaux, les taureaux, les coursiers blancs, qui savaient. Le développement des primordia – ascogonia et anthéridies.

Maxon, dans une forêt humide, Chiriqui, Panama, 18 mars 1911, col. Woods, où j’ai vu la plante croître en abondance il y a plusieurs années. Le gouvernail, et, se levant, frappé d’horreur, haletait. L. temiifolia, Floride, en 1915, Lake City, 25 octobre (20058).