Innovation en territoire de montagne : Le défi de l’approche interdisciplinaire PDF, EPUB

Ils sont confrontés à des pointes de pollution saisonnière lorsque les niveaux d’eau sont bas dans les masses d’eau réceptrices. »(Bouffard, dans Alpine Convention, rapport 2008).


ISBN: 2706121327.

Nom des pages: 225.

Télécharger Innovation en territoire de montagne : Le défi de l’approche interdisciplinaire gratuitement. Livres disponibles dans ces formats pdf, epub, ebook, mobi.

Ce premier ouvrage vise à montrer comment aborder la question de l’innovation dans les territoires de montagne d’un point de vue pluridisciplinaire en Sciences Humaines et Sociales. Conçu pour rendre compte des démarches, des méthodes, des référents et des références que chaque discipline impliquée dans ces recherches partagées met en oeuvre, l’ouvrage présentera par discipline des entrées et des travaux déjà conduits autour et sur les concepts majeurs d’ITEM (Innovation, territoire, montagne). Le livre interroge, à travers l’innovation dans lesterritoires de montagne, l’impact du changement global (changement climatique et mutations socio-économiques) : transformations et crise économiques, accroissement des mobilités, modifications des pratiques touristiques, des usages du sol…) qui sont devenus des enjeux en terme de durabilité.

Cela n’empêche pas certains groupes et certains territoires. Cela représente l’équivalent de 500 réfrigérateurs à fournir avec de l’énergie locale tout au long de l’année. Cependant, le mur arrière n’est pas moins important que le mur avant.

Étant donné que les effets filtrants des sols et de la végétation sont souvent réduits ou manquants, les contaminants provenant de diverses sources sont directement acheminés par canalisation ou, lorsqu’ils sont produits à des altitudes plus élevées, peuvent pénétrer dans les périmètres d’eau potable. Il a expliqué l’approche basée sur la pratique à travers deux concepts séparés: la pratique (praxis) et les pratiques (praktiken). Certaines études, situées à l’intersection de la science politique et de la science environnementale, mettent l’accent sur les ressources. Il est frappant de constater que dans le sous-bassin de la Kander-Eggeschwand, 120 mm de précipitations ont été enregistrés pendant la première phase, atteignant 200 mm le 10 octobre.